Peut-on créer une entreprise sans apport ?

Publié le : 23 octobre 20204 mins de lecture

Envie d’indépendance, idée innovante… nombreuses sont les raisons qui poussent la majorité des Français à devenir entrepreneur. Mais ils se demandent si c’est possible de créer une entreprise sans apport personnel. Une bonne nouvelle pour les porteurs de projet parce qu’il est actuellement tout fait à fait envisageable de monter son plan même en absence d’apport. Suivez juste ce guide !

Monter une entreprise sans apport : qu’en dit la loi ?

Depuis la loi Dutreil du 1er août 2003, un porteur de projet est autorisé à concrétiser son idée même en ne disposant qu’un euro. Il est alors possible de créer une entreprise sans apport sur le plan juridique. En effet, nombreux sont les statuts juridiques accessibles pour ceux qui veulent se lancer dans la création d’entreprise dans cette situation. Ils peuvent par exemple opter pour l’un de ces statuts suivants :

  • SARL ou la Société A Responsabilité Limitée.
  • EURL ou l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée.
  • SASU ou la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle.
  • SEP ou la Société En Participation.

Le futur dirigeant peut également choisir le statut de micro-entrepreneur. En outre, c’est la condition idéale pour démarrer une activité sans apport. Cela offre de nombreux avantages sur le régime fiscal, non-paiement de charges sociales si la société ne dispose pas de chiffre d’affaires…

Monter une entreprise sans apport : pour quel métier ?

Même si vous pouvez créer une entreprise sans apport, notez que la survie d’une telle structuration dépendra effectivement de la nature du projet. Cela veut dire qu’il est possible de se lancer dans la création, mais cela ne convient pas pour tous les métiers. En règle générale, mieux vaut éviter les activités qui nécessitent la création d’un stock de marchandises ou encore l’immobilisation de fonds. En revanche, se tourner vers les activités de services sera parfait pour démarrer l’entreprise puisqu’elles ne déboursent pas de frais. Il y a comme les prestations au domicile (garde d’enfants, bricolages…), les services informatiques, liés au web, commercial, etc. Comme ça, il suffit de payer la taxe foncière des entreprises.

Financer son entreprise sans apport.

Notez que créer une entreprise sans apport n’est pas aussi facile que vous le croyez. C’est vrai que la création ne nécessite techniquement aucun apport, mais pensez tout de même aux certains frais qui peuvent être inévitable tel que l’achat des matériels, du véhicule… C’est pourquoi vous devez chercher à financer votre société afin d’assurer son bon fonctionnement. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Il y a les aides à la création comme la love money, le prêt d’honneur, l’ACCRE, le crowdfunding, etc. Avec ses financements, l’absence d’apport personnel ne sera plus un frein à la création de l’entreprise.

Création d’entreprise : les aides fiscales et sociales
Création d’entreprise et chômage : tout ce qu’il faut savoir

Plan du site