Comment lire un bilan et un compte de résultat ? Explications et conseils

Le bilan comptable et le compte de résultat sont des pièces indispensables pour tout dirigeant d’entreprise et tout investisseur. Pour pouvoir lire un bilan comptable et un compte de résultat, il faut comprendre comment ils fonctionnent et de quoi ils sont composés.

Ce que l’on trouve dans un bilan comptable

Pour lire un bilan comptable, il faut connaître tous les éléments qui le composent et comprendre chacun de leur rôle. Le bilan comptable est divisé en actif et en passif.

L’Actif du bilan regroupe tout ce que l’entreprise possède. Il est subdivisé en actifs non courants et en actifs courants. Le premier regroupe les biens destinés à rester durablement dans l’entreprise (bâtiment, équipements, mobiliers, prêts, etc.) tandis que  le second regroupe les biens vendus, consommés et transformés, les créances, et les mouvements de valeur (banque, caisse).

Le Passif  du bilan est subdivisé en capitaux propres (capital et bénéfice) et en dettes courantes et non courantes. Il s’agit de tout ce que l’entreprise doit (à ses fournisseurs, à son personnel, à l’État) et ses emprunts.

La différence entre l’actif et le passif du bilan doit donner la valeur des capitaux propres. Ainsi, le total de l’actif est toujours égal au total du passif ajouté aux capitaux propres.

Le compte de résultat

En plus de lire un bilan comptable, les investisseurs ont également besoin du compte de résultat pour analyser la situation financière et la rentabilité de l’entreprise.

Seuls les comptes de gestion (charges et produits) figurent dans le compte de résultat. Il comprend:

Les charges d’exploitation, qui regroupent les achats de marchandises, les services extérieurs et les charges du personnel. Inversement, les produits d’exploitation concernent uniquement les ventes de l’entreprise.

Les charges financières, qui comprennent les intérêts, les escomptes accordés ainsi que les moins-values sur cession, contre les produits financiers qui concernent principalement les escomptes reçus, les plus-values sur cession et les titres de participation.

Finalement, les charges exceptionnelles, qui concernent les amendes, les pénalités et les dons accordés, face aux produits exceptionnels qui concernent les subventions reçues, les pénalités perçues et les produits de cession d’élément d’actif.

Quelles sont les différences entre bilan et compte de résultat ?

Alors que le bilan donne des informations à un moment spécifique, le compte de résultat fonctionne sur une période donnée.

Les dirigeants d’entreprises utilisent le bilan pour déterminer s’ils ont assez d’actif pour financer leurs obligations et ils utilisent le compte de résultat pour détecter d’éventuels problèmes financiers qui doivent être corrigés. Quant aux créanciers, ils utilisent le bilan comme moyen de déterminer s’ils doivent accorder plus de crédit et le compte de résultat pour savoir si l’entreprise est assez rentable pour payer ses obligations.

Le bilan ne donne pas des résultats contrairement à l’état financier. Si le premier rend compte des actifs, passifs et capitaux propres, le second rend compte de charge et de produit.

Gérer soi-même sa comptabilité : avantages et inconvénients
Comment choisir votre logiciel de comptabilité ?